La déconstruction du Lucifer à Cherbourg

La déconstruction du Lucifer à Cherbourg"

Retour

normandie cherbourg lucifer deconstruction

Commentaires (14)

francois
Super instructif ce site, merci Pierre je l'ai mis sur les liens du BB
Pierre
  • 2. Pierre | 04/11/2014
Nostalgie quand tu nous tiens!
Personnellement je ne parlerai qu'en la présence de mon avocat!
Mais on s'égare là le sujet étant le Lucifer voici le site qui nous dit tout ou presque!
cliquez ici
francois
Affirmataf Pierre ! perso j'ai loupé une belle occasion avec une marinette canon !....p'taing ! une occasion en or !.....j'y penserai toujours !...... tiens si j'allais boire un coup.
Pierre
  • 4. Pierre | 04/11/2014
Les anciens se sont bien gardés de partager ceci avec nous!...
Elle est belle la solidarité marine hein François!
Heureusement que nous avions les marinettes juste à coté!
francois
Donc à notre époque Miss Lucifer devait encore être fraiche.........
Flappy
C'est les matelots du cours de BE élec qui prenaient le quart à l'aubette du fort, les sécuritars étaient déjà brevetés et ne faisaient pas de quart
Quand à Miss Lucifer, elle devait avoir une vingtaine d'années en 1969
Pierre
  • 7. Pierre | 03/11/2014
La "jeune" fille devait être un peu flétrie de notre temps Flap! Il me semble que nous autres n'étions jamais de garde...En dehors des nuits lucifériennes; .
francois
Perso je n'ai pas connu Miss Lucifer ! dommage...
Flappy
Et avez vous connu Miss Lucifer, une jeune fille qui prenait le temps de s'occuper des jeunes matelots de quart au fort qui abritait le cours de Choufs????
francois
Maintenant on laisse Lucie faire.......
Pierre
  • 11. Pierre | 03/11/2014
Ah la sirène...Comment oublier ce son indéfinissable dont on avait des doutes sur
l' utilité réelle: "réveiller" ou "paralyser"?!? Elle annonçait la couleur sans ambiguïté:"bienvenu en enfer sur le Lucifer!"
francois
Affirmataf Pierre ! et le réveil à 1h00 ou 2h00 du matin par la sirène sécu avec chronométrage de l'habillage en tenue de feu. combinaison presse étoupe cagoule etc...avec le contrôle de l'officier de service.
Pierre
  • 13. Pierre | 01/11/2014
Souvenirs torrides, enfumés et glaciaux des nuits cherbourgeoises..La boite de nuit la plus infernale que nous avons connue François!.
francois
J'y ai passé une partie de ma vie dessus ! j'ai lutté contre les flammes ..et voilà il se meurt !.......
Vous devez être connecté pour poster un commentaire