les escorteurs d'escadres T 53 et T 56.wmv

les escorteurs T 53 et T 56, les derniers construits par la marine des navires qui ont marqué des générations de marins dont les derniers survivants rouillent à landevennec

n'hésitez pas à mettre des commentaires pour améliorer les vidéos"

Retour

Commentaires (8)

Dodo
  • 1. Dodo | 15/08/2014
J'étais sur le Tartu, QM2 au volant de Machine AV de fin 62 à mi 63, et je n'ai eu qu'une seule fois à balancer la vapeur en AR444. C'était en exercice en mer, on courrait après un sous marin (français) et ceux qui étaient là haut (à la passerelle ou sur le pont) nous ont dit qu'on avait bien failli se le payer par le travers.
On avait l'habitude on s'était déjà payé le Destrée hihihi
L'opération AR444 n'a pas duré un minute. Car le matelot près de moi a reçu sur le transmetteur un ordre de: zéro l'hélice. En somme ma manoeuvre n'a servi qu'à arrêter la rotation de l'arbre.
Comme on était en AV+/- 50 , le temps de passer en AR4 et de stopper n'a pas duré, puisqu'on a de nouveau remis en AV10. le tout en moins de 3 minutes.
Quand aux fumées de camouflage c'est bien vrais que ça a existé, mais quand le chef de flottille signale aux autres : moins de fumées et plus de vitesse SVP, tous le monde rigole.
Pierre
  • 2. Pierre | 14/08/2014
Encore un conflit de générations ? Rappelons que du temps de Dodo, les fumées blanches ou noires s’appelaient des écrans de fumées (faites sciemment par les bouchons gras sur ordre de la passerelle) dans un but de camouflage…C’était assez bien réussi au vu du résultat ! (si si! ) L'arrière 444 évoque quelques souvenirs: on nous avait raconté à la faculté du boulon qu'un T47 (me semble-t-il?!?)qui avait fait cette manœuvre d'urgence aurait eu les lignes d'arbres reculées et les passages de compartiments déformés, qui se souvient?
francois
mdrrrrr
Flappy
Entre le moment de la collision et l'embarquement de François, je pense qu'ils ont eu le temps de chiader les réglages
Dodo
  • 5. Dodo | 13/08/2014
Tu parles, c'est pas le Destrée qui s'est foutu en travers du chemin du Tartu en nov 61 ??, tes bruleurs bien réglés ?? haha, quelle blague, on te voyait à 50 nautiques avec une cheminée façon Henri IV (panache blanc) et l'autre cheminée façon Hitler (panache noir SS ) En tout cas, on a failli vous faire mal.... on vous aurait coupé en 2 façon Surcouf si on avait pas fait un AR 444 de toute beauté. Tainnnnn quelles machines, quelle puissance.
C'est drôle, je reprends les coutumes et les blagues d'époque quand on se moquait les uns des autres, mais on aimait monter sur le spardek regarder les autres EE en manoeuvre, car c'était comme un miroir. En admirant le Destrée D365 ou le Jojo D367 ou d'autres, on se regardait en somme et qu'est ce qu'on était Hachement fiers .. C'était NOTRE Royale.
francois
L'équipage énergie propulsion (fusibles et bouchons gras) c'était quelque chose....la timonerie aussi !...
Flappy
Ils avaient de la gueule ces navires
francois
Oh ! pinaise ma douce et tendre jeunesse passée dans la royale est remontée en surface quand j'ai regardé ces beaux bateaux que nous avons tous connu ....Mon d'Estrées a été coulé au large de Toulon en 1986, une partie de moi s'est en allé à tout jamais au fond des abysses sans polluer bien sur ! le d'Estrées ne pollua jamais...les bruleurs étaient si bien réglés par le mousse que j'étais que les cheminées rejetaient de l'oxygène... reuuusement que le Duquesne est toujours à flot fier comme un chouf montrant ses galons imbibés de bières...effectivement y a de quoi pleurer de voir des tonnes de ferrailles rouillées qui arrangeraient bien nos finances au quotidien ! a nostalgie quand tu nous tiens ! merci au chouf (il se reconnaitra) qui m'a donné cette vidéo.
Vous devez être connecté pour poster un commentaire